Ars Longa

Ars Longa est une structure de production, de diffusion, de médiation de toute forme d’art au croisement de l’Art, la Recherche et la Société, aussi bien dans les espace publics que privés. Elle privilégie les démarches innovantes et s’attache à l’appropriation pédagogique ou citoyenne des projets.

metronome3

Metronome

, , ,

METRONOME 01 METRONOME 03 METRONOME 04METRONOME 05
logo CEfr

Metronome est un concept de véhicule alternatif flexible et autonome énergétiquement destiné aux voies ferrées non utilisées.

Le développement du Grand Paris est accompagné d’une renaissance de nouveaux systèmes de transports publics : le métro du Grand Paris, le tramway, Vélib ou Autolib pour en nommer quelques-uns. De nouvelles échelles de territoires ré-apparaissent comme le quartier et convoquent une hybridation des formes de transport, plus souples et locales, pour répondre à l’évolution d’une société plus écologique. Cette hybridation est portée par les enjeux d’une politique de transport local capable de célébrer l’existant, comme des voies ferrées abandonnées. Ces véhicules communautaires alternatifs s’appuieront sur des sources d’énergies propres.

Tout comme les transports dans le secteur public et privé, ces modes de transports sont régis par des systèmes de gestion (énergie, flux, réservations…) paramétriques et actualisés en temps réel. Ces nouvelles formes d’automatisation de la mobilité sont possibles grâce à un réseau numérique toujours plus souple et intelligent capable de partager les informations nécessaires à la dynamique d’un quartier, d’un territoire. Nous imaginons aussi des petits lieux de « fabrique » associés à ces modes de transports alternatifs capables de construire et de partager le « savoir faire » sur ces véhicules (techniques, design et la réparation ).

Les artistes du monde entier ont travaillé sur la réutilisation du patrimoine industriel. Depuis le début de la révolution industrielle et des voyages en train, les artistes, les urbanistes, les ingénieurs ont proposés de nombreux scénarios alternatifs pour la ré-appropriation des voies ferrées non utilisées: Poteries Cedric Price avec « Thinkbelt projet » (UK 1965) qui localise une université sur les voies ferrées abandonnées,Andrei Tarkovski avec « Stalker » (1976, le projet de recherche ARAMIS (1970), Raphaël Zarka Pentacycle (2002) sur le monorail de l’années 1960.

Helen Evans et Heiko Hansen travaillent sur ce projet de train depuis 2003, après diverses expériences réalisées à Istamboul (2005), New York (2007), Corby, Royaume-Uni (2009). Ils ont réuni en quelques années une expertise pour concevoir un véhicule ferroviaire tel que Metronome , le prototype que nous vous proposons dans le cadre de cet appel Futur en Seine.

=====================

[EN]

‘Metronome’, a ‘Train Project’ prototype has be shown in Paris during the Futur En Seine Festival 14-24 June 2012 and was demonstrated on the abandoned Petite Ceinture track at the Jardins de Ruisseau on 1 July.

HeHe’s public art interventions are internationally renowned, from ‘Nuage Vert’, highlighting factory emissions with interactive laser light to ‘Is there is a Horizon in the Deepwater’, a miniaturised global disaster scenario satirising popular responses to ecological issues. Their ‘Toy Emissions’ video also lampooned American SUV (sports utility vehicle) culture and its critics at the same time.


HeHe (Heiko Hansen and Helen Evans) have been working on the ‘Train Project’ for a number of years, criticising the car as the only option for autonomous transport. They propose personal rail travel as a temporary imaginary prototype taking the problem of locomotion as a starting point. The notion of personal rail travel has been explored as an alternative to collective transportation since the 1930s, Bruno Latour for example, reflected on the failure of Aramis (Agencement en Rames Automatisées de Modules Indépendants dans les Stations), France’s ambitious attempt to develop a personal rapid transit system in his book ‘Aramis, or the Love of Technology’.

‘Metronome’, has also be shown in Liverpool and Manchester (UK)

The ‘Train Project’ has seen HeHe develop temporary autonomous vehicles in the form of performances on unused or abandoned rail tracks. The AND Festival 2012 commission ‘M-blem’ follows interventions in Istanbul – ‘Tapis Volant’, a battery-powered flying carpet, ‘H Line’ on New York’s abandoned High-Line and ‘Petite Ceinture’ on the little belt that encircles Paris. HeHe’s new vehicle celebrates the birthplace of the world’s first recognisable modern railway – the Liverpool and Manchester Railway (L&MR) – which opened in 1830.

Inspired by AB Clayton’s painting of the inaugural journey of the L&MR which illustrates a series of small open-topped passenger carriages on the track outside Manchester’s Liverpool Road station, HeHe will run their vehicle ‘M-blem’ on this historic track, now part of Manchester’s Museum of Science and Industry. In a participatory project mixing past and future, HeHe will present their mobile, light-weight, electric wheel-set along with solar charging stations, platform, signs and passenger vehicle referencing the original carriages but using modern materials for AND Festival visitors and passengers.